LA VIE D'ALCESTE

Marionnette portée

 

Alceste veut retourner sur les lieux de sa jeunesse d'avant exil et qui plus est, à vélo. Camille, sa petite fille, décide alors d'enfourcher elle aussi sa bicyclette pour l'accompagner jusqu'en Espagne mais, la perte de mémoire semble s'être invitée dans le périple.

 

Une création poétique et humoristique qui questionne le thème de la transmission et valorise le lien intergénérationnel. 

Durée 35 min - tout public / Spectacle de rue - se joue également en salle

Voir les ateliers que nous proposons en lien avec la marionnette ici

  • Facebook

Collaboration Compagnie La Brèche

Soutiens La Roseraie théâtre, Centre Culturel Bruegel

Distribution

 

Interprète : Céline Pagniez

Régie son : Lola Chuniaud

Création de la marionnette : Céline Pagniez - dans le cadre du workshop de Natacha Belova

Accompagnement artistique : Maria de La Paz

Regards extérieurs : Magali Esteban, Ludovic Flamant

Travail corporel : Laurent Taquin

Affiche : Lorine Baron

Vidéo : La lune urbaine

Photographies : Michel Pagniez

Crée au Théâtre La Roseraie, au Centre Culturel Bruegel , Bruxelles Belgique

Aurillac 2019

Photographies Michel Pagniez

Aurillac 2019/2020, Mima Off 2019, Charleville Off 2019

COLLABORATION ARTISTIQUE

Avec la compagnie Dé-Chainée https://dechainee.com/

DOLORES y ALCESTE(1h20)

Soirée composée / 2 spectacles : marionnette et clown

Tout Ira Bien - Festival off des clowns, burlesques et excentriques du Samovar 2019 / Prix du Jury

Dossier proposition : 

La vie d'Alceste - Festival Off Mima

COMMENTAIRES SPECTATEURS

"J'ai été ému par Alceste, vieux républicain espagnol, qui explique tendrement à sa petite fille pourquoi il est nostalgique de son pays. Et puis, sans transition, on rit avec Dolores qui s'agite pour trouver du travail en France, son pays d'accueil" Pierre-Yves, Aurillac 2019

"Très bon ensemble de 2 spectacles fondus en 2 histoires de migration ancienne et moderne, et toutes deux d'une poignante actualité" Magali, Aurillac 2019

"Des larmes au rire, de la mémoire qui s'effiloche des exodes passées avec Alceste, à l'actualité des exils économiques avec Dolores, à la recherche d'une vie meilleure en France. Ces 2 spectacles mettent en lumière et en couleur avec beaucoup d'émotions pour La vie d'Alceste et un humour au fond grinçant avec Tout Ira Bien, les tragédies et les comédies banales des vies passées et actuelles qui tissent et cousent l'Espagne et la France." Romain, Aurillac 2019